LE SAPHIR

Le Saphir est une pierre précieuse qui fascine par son incroyable variété de couleurs où domine le bleu avec toutes ses nuances.
Toutes les autres couleurs ne doivent pas être négligées, faisant toute sa richesse esthétique.

Table sur laquelle Moïse grava les Dix Commandements!

Tous nos saphirs présentés sont à vendre.
Si l’un d’entre eux vous intéresse, contactez-nous.

COMMENT CHOISIR UN SAPHIR

Il faut avant tout choisir la pierre qu’on aime!

Les critères commerciaux mettent en avant le saphir bleu royal et le bleu bleuet mais il faut se laisser aller vers la pierre qui vous attire car toutes les couleurs peuvent donner de magnifiques saphirs.

Ensuite, afin d’éviter les nombreuses erreurs du néophyte, il est plus que recommandé d’acquérir son saphir en milieu spécialisé, avec au mieux un certificat officiel d’authenticité délivré par un gemmologue certifié, pour les pierres de valeur.

Les critères de qualité sont identiques à ceux du Diamant, bien que plus relatifs.

Ce sont les 4C ( décrits au chapitre « diamant »):

Color (couleur)

Cut (taille)

Clarity (pureté)

Carat (poids). 1 carat= 0.20 Gramme.

Le prix de votre saphir dépendra étroitement de ces différents critères. Il est important de savoir que la valeur n’est pas multiple mais exponentielle par rapport au poids.

Enfin, le traitement par chauffage simple à basse température est autorisé et diminue relativement la valeur de la pierre. Mais le saphir n’en reste pas moins une des quatre pierres précieuses.

Etymologie, histoire et saphirs célèbres

Appelé Saphérios dans la Gréce Antique, Sappir en Terre Hébraïque puis Saphirus en latin, le saphir fût une pierre sacrée chez les Egyptiens, orna les bijoux de Charlemagne ainsi que des cardinaux du XIII siècle. Elle est de nos jours la pierre de la fidélité, favorite des bagues de fiançailles.

 

Le Logan : saphir bleu royal de 423 carats. Absence totale d’inclusions.

  

Le Romanov : saphir bleu de 197.80 carats, à la beauté aussi exceptionnelle que sa fabuleuse histoire.

  

Le Black star of Queensland : le plus gros saphir noir au monde, pesant désormais 733 carats, d’une valeur inestimable après avoir longtemps servi de cale porte au paysan l’ayant découvert.

  

Le Star of India : saphir bleu étoilé, exceptionnel par sa double étoile.

  

Le Millenium Sapphire : découvert par une de nos vieilles connaissances à Madagascar en 1995. Il pesait 61500 carats et fut sculpté par Alessia Boschi en un magnifique chef d’œuvre représentant l’histoire de l’Humanité.

 

Le queen of Romania : 478.68 carats

Le blue belle of Asia : 392.52 carats, le 4eme plus gros saphir taillé du Sri Lanka de tous les temps.

Mais le saphir le plus célèbre et toutefois méconnu restera à jamais, si l’Histoire dit vrai, la Table sur laquelle Moïse grava les Dix Commandements de la Table Originelle brisée.

Minéralogie, Synthèse, imitations et traitements

Oxyde d’aluminium (Al2O3), le saphir, une des 4 pierres Précieuses, fait partie de la famille des corindons. Son système cristallin est trigonal, sa dureté 9 sur l’échelle de Mohs, juste derrière le diamant.

Sa couleur bleue est certes la plus connue et répandue en bijouterie-joaillerie mais elle est loin d’être unique. Le saphir peut être blanc transparent, rose, jaune, violet, vert ainsi que toutes les teintes intermédiaires. La teinte rose-orangée, appelée « Padaparadscha », poétiquement la couleur de la fleur de lotus au soleil couchant, est la plus rare et la plus recherchée.

Ces différentes couleurs viennent de la présence infime de titane, de fer et de chrome, et plus faiblement encore de vanadium.

Le saphir rouge existe : c’est le rubis, corindon teinté en rouge par le chrome.

Du fait de sa forte valeur commerciale en bijouterie-joaillerie et sa très simple composition chimique, les scientifiques ont très vite tenté de reproduire le saphir en laboratoire. Auguste Verneuil, chimiste Français, fabrique le premier saphir de synthèse en 1891 grâce à un procédé encore largement employé de nos jours, appelé « fusion à la flamme ».

Depuis, plusieurs autres procédés de synthèse ont été mis au point: Czochralski, dissolution anhydre…

Gare aux saphirs de synthèse très présents sur le marché des gemmes et de la bijouterie!

Des traitements sont de nos jours très souvent appliqués aux saphirs afin d’améliorer leur couleur et leur pureté.

Nous citerons le traitement thermique à basse température, légalement toléré s’il est signalé par le vendeur. Les améliorations obtenues sont définitives.

Il existe aussi le traitement à haute température, associé très souvent à un additif chimique s’incorporant à la structure du corindon afin d’en améliorer ou modifier les qualités. Ce traitement n’est pas autorisé.

Nous citerons encore les traitements par diffusion et le remplissage des fractures.

.

La répartition de la production mondiale

Le saphir est extrait de nombreux sites sur la planète. Les plus importants, en quantité comme en qualité, sont le Sri Lanka, Madagascar, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge, l’Australie et bien d’autres encore. Chaque site d’extraction présente des spécificités en couleur, en cristallisation et en inclusions.

Oups ! N’oublions pas le rare mais magnifique saphir du Cachemire!

carte des gisements de saphir Afrique du sud, Asie, Océanie

 

Lithothérapie

Le saphir stimule la spiritualité, développe les facultés extrasensorielles, l’imagination et la créativité. Il constitue un remède efficace contre les insomnies et les migraines. Il redonne au corps toute sa force physique et spirituelle.

Souvent nommé « pierre des sages », le saphir représente l’union harmonique entre les personnes, l’amitié et la paix.

contact
close slider
Nous contacter

Pour un renseignement ou une demande de devis, merci de renseigner ce formulaire en copiant-collant la référence de la pierre concernée à partir de la galerie.

*